OPTISEL

L’amélioration de la sélectivité et la diminution des rejets sont des thématiques sur lesquelles les professionnels de la pêche, en partenariat avec les scientifiques de l’IFREMER travaillent depuis de nombreuses années.

REDRESSE, le dernier projet en date a permis de tester de très nombreux dispositifs sur différents métiers dans le golfe de Gascogne (chalutiers de fond, chalutiers pélagiques, senne danoise). Dans la dynamique et dans le prolongement de ces actions l’AGLIA, ses partenaires professionnels et scientifiques ont réfléchi aux développements et aux innovations à mettre en œuvre en lien avec la conservation des ressources biologiques afin d’améliorer les pratiques. Le projet OPTISEL, financé par le FEAMP et FFP, a identifié trois axes de travail afin d’améliorer la sélectivité, diminuer les captures non-désirées et réduire la pression sur les écosystèmes marins et en particulier sur les stocks :

Axe1 : Vers une fiabilisation et une optimisation de la grille à langoustine

A travers les projets REDRESSE et GRILLETINE, des essais de grille à langoustines ont été réalisées par la flottille chalutière langoustinière du golde de Gascogne afin de limiter les captures de langoustines sous taille commerciales. Des résultats encourageants ont été obtenus. Un des objectif du projet OPTISEL est donc de fiabiliser et optimiser la grille à langoustine par :

  • Améliorer l’efficacité de la grille à langoustine et limiter les pertes commerciales.
  • Concevoir une grille durable en travaillant sur les matériaux, l’articulation entre les différentes pièces, la tenue du dispositif en action de pêche, le montage, …
  • Tester le dispositif sur le long terme et permettre à différents patrons de tester ce dispositif.

Axe2 : Expérimentation d’une grille à lottes dans le golfe de Gascogne

Le developpement et des essais de grilles à lottes ont été menés en Mer Celtique (programme CELSELEC). Cette dernière a été adoptée par certains navires de la flottille chalutière hauturière ciblant la lotte avec un maillage de 100mm. Un des objectifs d'OPTISEL est d'adapter la grille à lotte aux chalutiers ciblant la lotte dans le golfe de Gascogne et de la tester en mer.

Axe3 : Vers un développement durable d’une pêcherie de palangre à espadon dans le golfe de Gascogne

 Avec l'interdiction des filets dérivants en 2002, et linterdiction de la pêche au requin taupe en 2010, la stratégie de pêche de la flottille hauturière ogienne a connu des modifications profondes. Dans une volonté de diversifier la pêcherie palangrière de l’Ile d’Yeu, un des objectif du projet OPTISEL es td' expérimenter et développer de manière durable la pêche de l'espadon à la palangre, notamment  en :

  • Validant que les rendements obtenus pour conduire à une exploitation économiquement viable.
  • Limitant les captures non-désirées, requins notamment, qui peuvent être associées à ce métier.
  • Développant le cas échéant de bonnes pratiques de remise à l’eau des captures non-désirées à haut taux de survie.